Mentions légales Copyright ALL RIGHTS RESERVED © 2017 Groupe Almahdiyou.org

webmaster designer Mame Alassane DIOP

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Clean
  • w-googleplus
  • YouTube Social  Icon

Hommage à Sokhna Seynabou LAYE

Ababacar LAYE BASSE

Commission Scientifique

‘‘D’Allah nous venons et à Allah nous retournerons’’. A travers ces quelques lignes, notre intention est de rendre ici un hommage à Sokhna Seynabou LAYE plus connue sous le nom de Adja Laly fille de Seydina Mandione LAYE deuxième khalife du Mahdi et épouse du khalife Seydina Abdoulaye qui a été arrachée à notre affection ce dimanche 27 Avril 2014. Tous les témoignages sont unanimes à reconnaître que Sokhna Laly était une femme qui avait beaucoup de vertus et de hautes qualités morales. En effet sa générosité était exemplaire car à l'instar de son aïeule Mame Coumba NDOYE elle préparait et offrait de nombreux mets aux disciples et visiteurs qui venaient rendre visite au vénéré Khalife. A l'occasion des cérémonies religieuses, elle assurait l’achat d’habits pour des disciples qu'ils soient de sa famille ou non. Dans la même veine, elle offrait des billets pour le pèlerinage à la Mecque donnant l'occasion à de nombreux fidèles de pouvoir accomplir ce cinquième pilier de l’Islam. En même temps, elle veillait strictement à l'éducation religieuse des jeunes qui lui étaient confiés. Elle tenait beaucoup à l’éducation et la scolarisation des enfants. C’est dans ce sens qu’elle me demandait de rappeler à ses nièces et petits enfants l’importance de la prière. Chérif Ousseynou LAYE en son endroit témoignait en ces termes : « je n'ai jamais vu de ma vie une femme qui s'occupait autant de son mari que Adja LalyThiaw, comme il l'appelait affectueusement ». Chérif Mouhamadou Lamine Laye au moment de diriger la prière mortuaire rapporta des confidences que lui fit Seydina Abdou LAYE : « Mamadou sache que gueureumnaa SokhnaLaly à trois reprises (je suis satisfait de Laly) ». Ainsi, elle gérait la résidence du Khalife d'une main de maître. Tout était propre et en ordre. Les autorités religieuses et politiques de même que tous les hôtes de marque appréciaient les prestations qu'ils y recevaient. Grace à sa forte personnalité, la communauté était respectée et considérée. Nous avions également l'habitude d'entendre Baye Ndjine LAYE fils du Khalife qui a vécu pendant 40 ans avec Sokhna Laly témoigner des actes de générosité de sa tante à l'égard du Khalife.En guise d'exemple, l'héritage qu'elle a reçu après la mort de son père Seydina Mandione LAYE lui a été confié pour les besoins de Seydina Abdou LAYE et qu’ Adja Laly n'en avait prélevé aucun sou. Ainsi tout a été versé pour les dépenses qui devraient être à la charge de Seydina Abdoulaye et qu'il lui arrivait de vendre ses bijoux pour assurer les dépenses quotidiennes des autres maisons du guide religieux. Nous méditons les sermons du Saint Maître Seydina Limamou LAHI (PSL) pour pouvoir supporter et accepter cette grande perte pour la communauté layene. Il nous dit en l'occurrence : « Toute âme goûtera la mort (Coran, chapitre 55, verset 24). Or la mort ne vient que par surprise, elle interrompt les projets d'avenir, rend orphelins les enfants ; elle finit par disperser les groupes (d'amis, de parents ou autres). Or la mort est un breuvage de regret que boira toute âme. Après l'avoir bu, celui qui pratiquait de bonnes oeuvres regrettera de n'avoir pas fait davantage de Bien. Celui qui faisait le Mal regrettera aussi, là où les regrets n'ont aucune utilité. La mort séparera ceux qui s'aiment deux époux, la mère et son enfant, deux amis, deux intimes. Elle réduira toute maison en ruine. Nombreux sont les pays ou grandes villes et villages qui ont fini par être un lieu désert. Nombreux sont ces lieux abandonnés qui furent avant leur décadence remplis de monde, de beaux bâtiments et maisons que la mort a fini par anéantir ». Nous présentons nos condoléances à notre vénère Khalife pour qui elle a été une fidèle compagne dans tous ses combats de vulgarisation du message du Mahdi à l'intérieur comme à l'extérieur du pays bravant souvent des dangers et des risques. Nos sincères condoléances également à l'auguste famille de SeydinaLimamou LAYE(psl) et à toute la Ummah islamique. Que Allah l'accueille dans Sa Miséricorde infinie et lui accorde une place de choix auprès du Saint Maître. Allahoumma salli ala Seydina Mouhamadine wasallime.

Ababacar LAYE BASSE