google.com, pub-1214054292722785, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Baye SAMBA LAHI

 

Né vers 1853 dans le Gandiol, Mame Samba Lahi a grandi à Mpal, village situé à environ 35 km de Saint-Louis. Afin qu’il apprenne le Coran.

 

Tout petit, il perd de vue ses parents alors qu'il était pensionnaire dans un daara.Tous ses condisciples et leur maitre perdent la vie dans cette école coranique, décimée par la peste. Il en est le seul rescapé. 

 

Finalement, il est recueilli par une dame peulh, commerçante de son état en qui il voyait une ressemblance avec sa maman. Elle l'amène chez elle où il va grandir aux côtés de son fils qui avait presque le même. Les deux enfants allaient aux champs ensemble. Plus tard, après sa rencontre à Saint-Louis avec Seydina Limamou Lahi (PSL), Mame Samba quitte son Mpal natal, à pied, il marche jusqu’à Dakar pour rejoindre le Mahdi. Bénéficiant de l’hospitalité léboue, il finit par fonder une grande famille avec ses deux épouses Sokhna Codou Sène et Sokhna Absa Souaré. 

Il a éduqué sa famille dans le respect des prescriptions divines mais surtout dans la croyance en la mission du Mahdi.

 

Du stade Assane Diouf, les habitants de la Medina l'entendaient entonner un zikrullah. C'était sa marque de fabrique. Il disait toujours que celui qui fait du zikr en permanence, n’a  pas le temps de dire de mauvaises choses ou d’avoir un comportement inadéquat. 

 

prochain, Mame Samba Lahi, un des Compagnons du Messager d’Allah (psl). L’événement est annuel et a lieu devant le domicile de sa fille cadette Sokhna Coumba Diop Lahi, au cœur de la Médina. Un moment de communion où la vaste famille se retrouve pour écouter religieusement Serigne Cheikh Mbacké Lahi ibn Seydina Abdoulahi Thiaw Lahi, Khalif des Layènes.

Radio Almahdiyou

Mentions légales Copyright ALL RIGHTS RESERVED © 2017 Groupe Almahdiyou.org

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Clean
  • w-googleplus
  • YouTube Social  Icon